Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque - Site Officiel

Du Mouvement de libération des femmes à l’Alliance des femmes pour la démocratie

Antoinette Fouque (antoinettefouque) a lutté toute sa vie pour faire progresser le droit des femmes. Elle a fondé le MLF avec l'aide d'autres militantes. A son retour en France, en 1989, la militante lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. Antoinette Fouque et les autres militantes choisissent de déclarer le Mouvement de libération des femmes avec le statut d’une association, à la fin des années 70.

Après des études supérieures en Lettres, Antoinette Fouque a exercé la profession d'enseignante. Le groupe de réflexion appelé Psychanalyse et Politique, courant fondateur du Mouvement de libération des femmes, a été fondé par cette grande militante. C’est au début de la décennie 1970 qu’Antoinette Fouque mène des débats au sujet de la sexualité féminine avec la psychanalyste Luce Irigaray.

Ecrivain et théoricienne

Ce qu'elle appelle la féminologie, Antoinette Fouque le décrit dans les pages de plusieurs ouvrages. La théoricienne invente le terme "féminologie", dès lors qu'elle abhorre les noms en "-isme" qui réfèrent à une idéologie. Le combat d’Antoinette Fouque ne répond pas aux tentations de l'activisme pur et dur, il défend la place de mère, qui ne peut selon elle s’opposer à la libération des femmes.

L'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) créée à l'initiative d'Antoinette Fouque est encore dynamique à l'heure actuelle et se positionne à gauche dans le monde politique. Antoinette Fouque fonde l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie à l'occasion des deux cents ans de la déclaration des droits de l’homme, en 1989. L'AFD se bat pour l'égalité.

La jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque perçoit les problèmes qu’une femme rencontre lorsqu’elle assume ses mission d'épouse et de maman alors qu'elle travaille quand elle est maman en 1964. Son enfance se passe tranquillement sereine à Marseille. C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque a vu le jour en 1936

Antoinette Fouque défend les femmes partout dans le monde

Aux Nations Unies mais aussi partout dans le monde, Antoinette Fouque se bat pour les femmes. Cette grande dame s’éteint en 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses décorations nationales. Le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000 ont été créés par Antoinette Fouque.

Autres articles